Nos premières semaines de repas sans gluten ni lactose

 

repas sans gluten ni lactose

 

Comme annoncé dans cet article, nous avons décidé de manger autrement, notamment en limitant le gluten et le lactose, pour la santé de notre fille. Pour que la transition vers le sans gluten ni lactose se fasse en douceur, il fallait une période d’observation pour savoir ce que nous mangeons tous les jours. Et bien, figurez-vous que nous mangeons énormément de gluten et de lactose tout le long de la journée. Nous avons certes arrêté de boire du lait de vache mais nous en retrouvons dans beaucoup de plats, notamment les desserts.

Où sont le gluten et lactose dans nos repas ?

Partout en fait !!! Bilan :

Nos apports en lactose

Les glaces : nous habitons en Thailande où il fait chaud donc nous en mangeons beaucoup sans vraiment faire attention. Nous n’aimons pas trop les sorbets.

La crème chantilly : pour accompagner des desserts ou des fruits.

Le fromage : ici, nous en mangeons beaucoup moins qu’en France car il est plus cher mais nous en mangeons un peu quand même.

Les sauces à bases de crème : pas tellement chez nous mais quand nous allons au restaurant.

 

Nos apports en gluten

repas sans gluten ni lactose

Les pâtes : la première source en gluten pour notre fille. Heureusement qu’ici, les nouilles asiatiques sont à base de farine de riz, cela permet d’alterner un peu.

Le pain : au petit déjeuner.

Les gâteaux secs : nous essayons d’éliminer les gâteaux industriels mais ce n’est pas évident.

Les cakes : nous faisons de temps en temps des gâteaux avec de la farine de blé et nous en achetons aussi.

Voilà donc tout ce que nous devons remplacer pour opter petit à petit pour des repas sans gluten ni lactose. Pas facile du tout.

Nos actions jusqu’à maintenant

La première action fut de trouver des pâtes sans gluten. C’était assez facile mais plutôt onéreux. Au moins, Emy peut continuer à manger souvent des pâtes sans que cela ne lui agresse trop l’estomac.

Ensuite, je me suis penchée sur le pain. Je pensais que ça allait être facile mais pas du tout. Et pourtant dans notre ville, il y a une grande communauté de vegan, sans gluten … mais personne n’a su me recommander un lieu où nous pourrions acheter du BON pain sans gluten et pas trop cher. Je cherche encore, je ne désespère pas. Nous avons tenté d’en faire un à la vapeur, car notre four est en panne. Il a fini dans la gamelle des poules, qui n’en ont pas voulu non plus. snif. Du coup, en attendant de trouver Le Pain, nous mangeons du pain complet meilleur pour la santé que le pain blanc.

Quant aux gâteaux secs industriels, j’ai tout mis à la poubelle. Je voulais que nous finissions notre stock mais après réflexions, à quoi bon ne pas vouloir gâcher et continuer à ingérer des produits qui font du mal à notre corps ? En plus, il était difficile de dire non à notre puce tant que ces gâteaux trainaient encore sous son nez.

L’action la plus difficile que j’ai commencé à mener est de faire accepter le papa que sa fille essaie un régime sans gluten pour voir s’il y aura un changement dans ses problèmes intestinaux, de peaux … Le papa a été pour ainsi dire pris de panique. Que va manger ma fille si on lui supprime tout cela ? Il imaginait que j’allais tout supprimer et ne donner que de l’eau à notre puce. L’idée a fait son chemin petit à petit mais ce n’est pas gagné car il continue à acheter du fromage au lait de vache, de faire de la chantilly quand Emy le lui demande, de vouloir acheter des gâteaux industriels par habitude, …

Parfois je me sens un peu seule dans cette aventure mais je sais que c’est pour le bien de ma fille donc je continue. Prochaine étape : visite d’un restaurant/boulangerie qui propose des produits sans gluten (mais avec du beurre). Au moins nous aurons du pain sans gluten. Je vous tiens au courant.


Et vous ? Y en a-t-il qui sont passés au sans gluten ni lactose ? Est-ce qu’il était difficile de trouver des produits pour vous ? Avez-vous remarqué des changements sur votre corps ?


 

Maman homeschooler d’une fille de 7 ans, je suis aussi auteure de l’Ebook « Comment aider son enfant à parler couramment anglais » que vous pouvez retrouver sur mon autre site :

2 comments

  1. Céline says:

    Bonjour Pooky,
    dans notre famille (couple de trentenaire également avec un enfant de 4 ans et demi), après des rencontres et des lectures, nous avons décidé de ralentir puis finalement exclure le gluten et le lactose depuis environ 2 ans.
    – les changements : mon compagnon a été migraineux pendant des années, aujourd’hui les maux de tête se font rares
    Nous avons perdu du (sur)poids et nous sentons plus en forme ! Nous ressentons également moins de fatigue… Notre humeur est également plus …’stable’ :)
    – le côté difficile : changer nos habitudes !… Car j’ai tenté du pain sans gluten… mais finalement il s’agissait surtout de changer nos habitudes, et plutôt que de chercher à remplacer certains produits, nous avons fait en sorte de trouver d’autres plaisirs gustatifs ! 😉
    Par exemple le matin, notre petit déjeuner varie, et nous apprécions parfois une galette de sarrasin (une sorte de crêpe épaisse)…. Tester, explorer, cuisiner, goûter… 😉
    Je vous souhaite de belles explorations culinaires !
    A bientôt
    Céline

  2. Vincent says:

    Bonjour Pooky,
    C’est un bon choix que d’avoir jeté tous les gateaux industriels à la poubelle. Je n’étais pas capable de faire ça auparavant, et le problème c’est que ce type de produit est super addictif ! (Ça reste du sucre …)
    Pour le pain, je ne sais pas s’il existe du pain sans gluten. Mais le problème du pain sans gluten (si jamais t’en trouves), c’est que au niveau du sucre, t’en prends plein !
    Bonne chance pour tes explorations culinaires !
    Vincent

Laisser un commentaire