Comment faire du compost ?

 

comment faire du compost

Il y a quelques jours, je vous avais annoncé (ici) notre attention d’apporter un changement dans notre vie au niveaux de la consommation et à tendre vers la permaculture. Nous avons donc commencé avec une première initiative : fabriquer notre compost.

Avant de nous lancer dans la culture, nous avons choisi de faire un coin à compost afin d’apporter les meilleurs éléments naturels et nutritifs pour nos plantes. Nous avions en notre possession un gros panier en osier qui était à l’origine un landau pour bébé que nous avons utilisé pour nos lapins et que nous recyclons maintenant en composteur. (Les lapins ont disparu il y a plusieurs mois)

comment faire du compost

 

Notre projet de compost

Nous avons proposé à notre fille de participer à ce projet et elle en était ravie. Elle a bien aimé aider à la construction de la structure mais aussi à ramasser des branches, des feuilles … mais aussi à récupérer des verres de terre qui trainaient à différents endroits du jardin.

Dans notre compost, nous avons donc mis de la terre (certains sites disent de ne pas en mettre et d’autres oui. Comme nous en avions, nous en avons mis un peu), de la paille, des feuilles mortes, de l’herbe, des coquilles d’escargots, des mauvaises herbes sans graines, des épluchures … Tout cela, nous les mettions à la poubelle avant. Quel gâchis ! Maintenant nous les voyons plus du même oeil.

Le compost doit être dans un endroit aéré à l’ombre. Du coup nous avons fabriqué un petit parasol avec 4 bâtons de bambou naturel et une bâche qui isole de la lumière à 80%.

comment faire du compost

Maintenant, il faut de l’humidité, ça tombe bien, c’est la saison de la mousson ici. Tous les jours nous pouvons mettre les épluchures et les feuilles qui tombent des arbres pour avoir plus de compost. Nous ferons 2 tas pour avoir 2 composts.

Pour mémoire, je vais noter ce qu’on peut mettre ou non dans un compost.

Ce que l’on peut mettre dans un compost

Les matières sèches : les bruns (riche en carbone)

  • Feuilles, plantes, fleurs
  • Paille, brindilles
  • Terre
  • Sciure de bois
  • Papier
  • Pain, riz

 

Les matières humides : les verts (riche en azote)

  • Restes de fruits et de légumes
  • Coquilles d’oeufs
  • Tonte de gazon

 

Il faut équilibrer 1 portion de verts pour 2 portions de bruns. Espérons que dans 6 mois, nous aurons du compost comme prévu.

 

« Voilà notre premier pas vers la permaculture ! »

Maman homeschooler d’une fille de 8 ans, je suis aussi auteure de l’Ebook « Comment aider son enfant à parler couramment anglais » que vous pouvez retrouver sur mon autre site :

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/6/d589873600/htdocs/www/wp-includes/class-wp-comment-query.php on line 399

Laisser un commentaire