La co-op nature : comment se débrouiller dans la vie

Wednesday playground (10)

Nous avons rejoint une nouvelle co-op de homeschool la semaine dernière. Tous les mercredis, une dizaine de familles avec une vingtaine d’enfants entre 2.5 et 11 ans se réunissent soit chez quelqu’un soit dans la nature. L’idée de cette co-op est d’initier les enfants à des activités qui pourront les aider à se débrouiller seuls dans la vie. Ainsi chaque semaine, les enfants font des activités comme planter le riz, fabriquer du shampoing, cuisiner… Certaines activités sont tournées vers la découverte de la nature et des jeux libres tout simplement.

Chaque semaine l’hôte prépare des activités pour les enfants et les autres apportent du matériel si besoin, des snacks à partager et une participation libre sous forme de sous pour couvrir les frais.

Wednesday playground (1)

Cette semaine les enfants ont donc appris à faire du shampoing à partir de produits naturels comme le gingembre, la citronnelle et fruits de la passion.

 

Wednesday playground (6)

Nous avons passé l’après midi dans une ambiance de maison thai avec des rizières, des poneys, des arbres, des maisons en bois et terre … tout le monde parlait thai. La plupart des enfants parlent anglais et thai en fait. Emy, qui était un peu bloquée en thai et ne voulait parler cette langue qu’à ses grand parents maternels a eu un petit déclic. Le soir, au diner avec une copine, elle a voulu que tout le monde parle thai alors qu’Emy avait l’habitude de parler anglais avec cette amie. Pourvu que cela dure.

Wednesday playground (14)

Après une semaine de unschooling, le bilan est plutôt positif. Ce fut une semaine très agréable avec beaucoup de rencontre et un mode de vie « slow life » comme on aime. Plus besoin de courir le matin pour être à l’heure. On prend le temps de petit déjeuner ensemble, de découvrir la vie, de profiter des uns et des autres.

Wednesday playground (15)

Wednesday playground (16)

Maman homeschooler d’une fille de 7 ans, je suis aussi auteure de l’Ebook « Comment aider son enfant à parler couramment anglais » que vous pouvez retrouver sur mon autre site :

Laisser un commentaire